Denis Flageollet - Horloger - Sainte-Croix - MEC-Arts

La main prolongée d’un outil ouvre un terrain de jeu presque illimité pour réaliser un rêve mécanique fou

Denis Flageollet

Horloger  -  Sainte-Croix

Denis est fils, petit-fils et arrière-petit-fils d’horlogers français. Actuellement reconnu comme l’un des plus grands horlogers de son temps, il défend une vision de l’horlogerie, une vraie philosophie : celle des pères fondateurs, à savoir la maîtrise d’un art en perpétuel mouvement, un savoir-faire séculaire au service d’une innovation constante.

Après avoir commencé sa formation en France par des études secondaires en sciences, il part pour la Suisse entreprendre une formation d’horloger et de micro mécanicien. Il la complète, ensuite, en intégrant le Musée du Locle comme technicien horloger en horlogerie ancienne.

En 1989, il crée en co-fondation avec François-Paul Journe la société THA. Pour la maison Breguet, ils concrétisent ensemble la première pendule sympathique pour montre bracelet. Durant ces douze années passées à développer THA, il met en place les ateliers de mécanique et de production horlogère, prend la direction technique et la responsabilité du bureau d’étude où plus de 120 développements horlogers ont été menés à terme dans les domaines de l’habillage, de la joaillerie et de la mécanique horlogère avec le développement de nombreux calibres.

Amoureux de la science, de la culture, des Arts, de la mécanique et du travail bien fait, il s’appuie sur le passé pour mieux inventer l’avenir. Dans cet esprit, il fonde De Bethune en 2002 avec David Zanetta. Leur inspiration sera nourrie par plusieurs siècles d’histoire horlogère, liée à une culture contemporaine. Pour animer ces montres, chaque mécanisme est conçu dans l’esprit de marier les nouvelles technologies et la grande tradition de la mécanique horlogère.

Il a la chance de vivre une époque charnière : il a appris avec les anciens maitres mécaniciens, horlogers et joaillers ce qui lui a permis de maîtriser la réalisation de pièces uniques ou de prototypes avec les méthodes et les machines traditionnelles. Parallèlement il s’est intéressé constamment à la technologie ce qui lui permet de maitriser les CAO et les CNC modernes, ou encore le dessin en 3D assisté par ordinateur qu’il a été l’un des premiers à utiliser pour les besoins de l’horlogerie.

Aujourd’hui, par la mise en œuvre d’une formation en mécanique d’art avec ses amis artisans, il souhaite avant tout transmettre son expérience aux amateurs et aux jeunes générations.

Découvrez aussi...

Faire surchauffer ses méninges pour résoudre l’énigme de la mécanique de rêve qui anime une pièce unique

Nicolas Court
Automatier, Horloger
Sainte-Croix

Une curiosité insatiable pour comprendre le génie mécanique qui engendre la magie du mouvement

François Junod
Automatier, Sculpteur
Sainte-Croix
Créé par Nash Design | Kayaleh Communication